Trouver un détaillant

Les protéines végétales

SIX RAISONS POUR TOMBER EN AMOUR AVEC LES PROTÉINES VÉGÉTALES!

Que ce soit pour la santé humaine ou pour celle de l’environnement, les protéines végétales ont tout pour plaire. Cela dit, nul besoin d’être végétarien pour être au top de sa forme. Toutefois, il est bien documenté qu’une alimentation abondante en végétaux comporte de nombreux bienfaits pour la santé. Voici donc huit séduisantes raisons pour intégrer plus souvent des protéines végétales (ex. edamames, tempeh, graines de chanvre, haricots noirs) à notre menu de tous les jours. 

  1. Économiques. À l’exception des noix qui sont parfois plus chères, les protéines végétales sont presque toujours moins dispendieuses que les protéines animales. Pensez-y : une conserve de 540 ml de pois chiches, qui nourrit au moins trois personnes, coûte en moyenne 1,39$, ce qui revient à 0,46$ par portion. Essayez de trouver une équivalence animale!
     
  2. Une source de fibres. Les protéines végétales comme le tempeh, les lentilles, les flocons de soya et les amandes contiennent des fibres alimentaires alors que les protéines animales comme la viande et les œufs en sont dépourvus. Au-delà d’assurer une bonne régularité intestinale, les fibres sont reconnues pour réduire le risque de maladies du cœur et de certains types de cancer, tout en aidant au maintien d’un poids santé et au contrôle du diabète. 
     
  3. Moins grasses et moins caloriques. Les protéines végétales contiennent presque toujours moins de matières grasses, et donc moins de calories, que la viande, à l’exception des noix et des graines. Ces derniers contiennent toutefois des gras monoinsaturés et polyinsaturés qui sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. 
     
  4. Bonnes pour le cœur. Manger plus d’aliments du règne végétal, comme du tofu, des edamames et des lentilles, aide à diminuer les risques de maladie du cœur.
     
  5. Réduisent le risque de cancer. Une diminution de la consommation de viande, au profit des légumineuses et autres sources de protéines végétales, contribue à la prévention du cancer colorectal1, la 2e principale cause de décès par cancer chez l’homme et la 3e principale cause de décès par cancer chez la femme au Canada.
     
  6. Moins énergivores. La production de protéines végétales exige beaucoup moins d’énergie que celle des protéines animales (particulièrement de bœuf). Par calorie, le bœuf émet 11 fois plus de gaz à effet de serre, demande 8 fois plus d’eau que le blé, le riz ou la pomme de terre, et occupe 160 fois plus de terre2. Ultimement, le fait de diminuer sa consommation de produits animaux est un moyen concret et accessible de poser un geste favorable pour l’environnement, et ce à plusieurs niveaux.

Le monde végétal vous intéresse? Je vous invite à découvrir trois magnifiques blogues :

  1. lavegedacote.com – de la nutritionniste végane Thao Bui.
  2. loveandlemons.com – une banque géniale de recettes principalement végétariennes.
  3. mynewroots.org – de nombreuses recettes qui plairont à vos papilles et pupilles!  
1. www.extenso.org - Pour prévenir le cancer, remplissez votre assiette de végétaux et adoptez un mode de vie actif.
​​2. Bernard Lavallée, “Sauver la planète une bouchée à la fois”, Éditions La Presse.